Les poussières qui s'amassent forment une montagne.Il n’y a pas de petits gestes quand on est 60 millions à les faire.
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les clans du Neon

Aller en bas 
AuteurMessage
Militante42
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 100
Age : 503
Localisation : France
Humeur : Toujours Joyeuse
Date d'inscription : 29/08/2008

MessageSujet: Les clans du Neon   Lun 5 Oct - 16:21

Je sais pas si j'en avais déja parler

Le Traité fondateur

La nuit, dans les rues commerçantes parisiennes, nous nous retrouvons souvent face à des enseignes lumineuses restées allumées. Des néons de boutiques qui ont pourtant fermé leurs portes...

A quoi servent ces néons ? A rendre la ville plus belle ? A continuer à marquer la présence d'un commerce ? A imposer une marque, un logo, une "identité" ?

ÉTAT DES LIEUX

Les enseignes des boutiques allumées toute la nuit représentent tout d'abord une agression publicitaire supplémentaire. Mais même au-delà de ce sentiment de harcèlement pesant, quel commerçant peut sincèrement considérer que ces néons allumés dans des rues presque désertes sont efficaces pour augmenter ses ventes ?

De plus, ces néons consomment une quantité importante d'énergie. Alors qu'on gaspille, des gens dorment dans les renfoncements des boutiques. Sans parler de l'impact écologique de ces consommations d'énergie dans le contexte actuel de raréfaction des ressources et de réchauffement climatique.

Les néons engendrent donc une double pollution, celle pour produire l'électricité mais aussi celle, lumineuse, qui nous empêche de voir les étoiles...

UNE ACTION SENSEE ET NON VIOLENTE

On peut tous lutter contre cette dérive, en éteignant simplement ces néons. Il suffit de désactiver les boîtiers néons (voir vidéo de démonstration). C'est un geste simple et non violent, qui ne dégrade pas les biens. Nous avons commencé à agir et nous comptons sur vous pour que le mouvement se diffuse. Toutefois, dans certains cas, nous reconnaissons l'intérêt des enseignes lumineuses. Nous luttons avant tout contre leur utilisation abusive, au service de la publicité. Nous sélectionnons avec attention les néons que nous éteignons. nous n'agissons jamais sur un commerce ouvert, un café ouvert, une pharmacie ouverte... En revanche, en cas d'abus, nous n'hésitons pas. Le plus marquant étant le cas de certaines banques, dont les horaires sont restreints mais qui continuent d'afficher fièrement leur logo... de banque... la nuit. Des repères ? Oui mais trop de néons tuent le néon utile ! Trop de lumière éblouit ! Une enseigne indiquant un distributeur de billets, d'accord ; toute la banque allumée pour un distributeur de billets, non.

Nous espérons que nos actions continueront à vous ravir et qu'elles seront même suivies et imitées, pour que les commerçants prennent enfin conscience de cette absurdité, et prennent les mesures nécessaires. C'est ce qu'exprime notre logo, paradoxalement en lettres de néon, qui ne s'éteindra avec notre “clan” qu'une fois que les commerces éteindront leurs enseignes la nuit. L'éclairage de la voie publique ne doit pas être financé par des fonds privés, mais par des fonds publics. C'est pourquoi tant que les rues seront inondées de néons privés, tant qu'elles seront dénaturées par la publicité imposée, nous continueront d'exprimer notre désaccord et notre mécontentement en éteignant les néons. Alors Paris redeviendra une "ville lumière", où l'éclairage public guide les pas des artistes, des peintres des écrivains, éclairant ses habitants, plutôt qu'une "ville néons " telle Las Vegas, temple de l'absurdité de l'argent considéré comme fin et non simplement comme moyen. Nous irions bien y faire un tour d'ailleurs... Du boulot en perspective !

Consommation

Les néons ont une puissance moyenne d'environ 50 W / mètre. La facture annuelle d'électricité liée au néons seul (sans compter l'éclairage intérieur des vitrines) représente donc quelques centaines d'euros. Multipliez par les milliers de commerces laissant ces enseignes allumées, on obtient des centaines de milliers d'euros gaspillés, sans parler de l'impact écologique. Source

Qu'est-ce qu'on risque ?

Pas grand chose. Rien de très lourd dans la balance juridique... personne ou presque n'a été arrêté par la Police. De quoi nous accuser, déteindre un néon qu'on peut rallumer facilement ? On ne dégrade rien et c'est réversible.

Difficile d'évaluer le préjudice subi par un commerçant et causé par l'extinction d'un néon. Ce n'est pas le cas quand on paie un certain prix un espace publicitaire et qu'il est taggé par exemple. Les commerces ne paient pas pour avoir le droit de laisser allumé leur enseigne de néon la nuit... Comment évaluer le manque à gagner des 3 passants qui seraient tentés de revenir car ils ont vu un article qui pourrait leur plaire dans la vitrine ?

Est-ce que quelqu'un a déjà été interpelé pour avoir éteint un néon ? Pour vous dire toute la vérité, oui, mais c'est un groupe qui avait vu gros. Ils ont passé 2 heures au poste mais c'est tout, ni amende ni poursuite. Ça dépend aussi de chaque policier, certains voient des groupes le faire comme c'est arrivé à Lyon, et les laissent faire puisqu'ils constatent que rien n'est cassé et que ça rend plutôt service... Nous en avons croisé à Paris (voir vidéo "112") mais ils ne sont même pas sortis de leur voiture. Mais dans un excès de zèle on ne sait jamais. Il vaut donc mieux éviter de croiser la Police sans autant en avoir peur car nous restons dans la légalité.

En résumé, si on respecte le matériel, on ne risque rien de significatif, ni menottes, ni garde à vue, ni amende et au pire un passage au poste de Police. A vous de juger si ça vaut le coup mais il suffit de peser entre le nombre d'actions revendiquées et le nombre de problème : un seul.

Responsabilité

La responsabilité des actes du Clan du Néon devrait se dissoudre dans une communauté aux limites indéfinissables... Voire se reporter sur la collectivité qui n'impose pas d'éteindre les néons des commerces. Que personne ne soit accusé en particulier. C'est une responsabilité collective de ne pas gâcher l'énergie. Un individu n'a pas à supporter le poids de cette responsabilité, ce n'est pas une question de courage mais s'il fallait absolument tout sacrifier pour lutter contre les néons restés allumés la nuit ça serait révoltant. C'est pourquoi nous avons fait le choix de l'anonymat plus ou moins strict. N'importe qui devrait pouvoir être derrière ces pseudonymes, ces perruques et ces lunettes. Surtout quand dans d'autres villes en France, différents groupes du Clan du Néon signent leurs actes en donnant l'adresse du blog et ils ont raison. Peut-être que des grosses entreprises ayant les moyens trouveraient quelque chose à opposer à ces actions mais contre qui ?

Risques physiques...

Le plus gros risque est peut-être de mal retomber et de se fouler la cheville voire de s'écorcher un peu les mains si on ne porte pas l'équipement recommandé sur ce blog. On ne vous conseille pas non plus de toucher à autre chose que le boîtier NEON aisément reconnaissable, pour ne pas risquer de s'électrocuter. Sinon, toucher le boîtier en plastique est absolument sans risque. Nous n'avons jamais entendu parler d'une mauvaise expérience mais nous préférons prévenir. Ne mettez jamais votre doigt dans "l'œil" du levier du boîtier, vous risqueriez de vous le coincer. C'est aussi de l'escalade pour laquelle on nous recommande de ne jamais mettre les doigts dans les points d'ancrage des dégaines au risque de vous arracher le doigt. Baissez le levier avec le plat de la main !

Appel à compétences

Si vous avez des connaissances juridiques et que vous trouvez des lois, décrets... qui parleraient des néons, enseignes lumineuses ou éclairages privés sur l'espace public ou alors des éventuelles peines auxquelles le Clan du Néon en général et ses membres en particulier s'exposeraient, n'hésitez pas à nous en faire part. C'est aussi ça l'esprit, que cette démarche soit collaborative et participative.

_________________
]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://militante42.jimdo.com
 
Les clans du Neon
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les clans écossais
» [POLOGNE] Héraldique Polonaise
» 2003: Juillet ou août à 22h00: Tube lumineux au dessus d'un pré - Hanvoile - (60)
» Agoraphobie et claustrophobie
» Le clan des Skulls

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chimes of Freedom :: Sites-
Sauter vers: